• Handicap mental

    On estime aujourd'hui à 650 000 le nombre de personnes en situation de handicap mental en France.


    Ces handicaps portent des noms divers (trisomie, autisme, polyhandicaps, X-Fragile... ) et ont différentes origines :


    A la conception : maladies génétiques, aberrations chromosomiques, incompatibilité sanguine...


    Pendant la grossesse : radiation ionisante, virus, médicaments, parasites, alcool, tabac...


    A la naissance : souffrance cérébrale du nouveau-né, prématurité...


    Après la naissance : maladies infectieuses, virales ou métaboliques, intoxications, traumatismes crâniens, accidents du travail ou de la route, noyades, asphyxies...

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Le handicap mental se traduit par une déficience intellectuelle stable, durable et irréversible. Elle s'accompagne souvent d'une perturbation du degré de développement des fonctions cognitives telles la perception, l'attention, la mémoire, la pensée.


    Le handicap mental implique également une difficulté d'adaptation aux exigences culturelles de la société (parmi lesquelles la communication, la santé et la sécurité, les aptitudes scolaires fonctionnelles, les loisirs et le travail).

    <o:p> </o:p>

    Ce handicap se traduit par des difficultés plus ou moins importantes :

    de réflexion,
    de conceptualisation,

    de communication et de décision.

    <o:p> </o:p>

    Ces difficultés doivent être compensées par un accompagnement humain permanent et évolutif, adapté à l'état et à la situation de la personne.

    <o:p> </o:p><o:p> </o:p>

    La Classification Internationale des Handicaps utilise le terme de "déficience intellectuelle" au lieu de "handicap mental". La déficience correspond à "toute perte ou anomalie au niveau psychologique, anatomique ou physiologique". Elle s'articule autour de 3 niveaux ; corps, personnel et social, en interaction avec le contexte culturel et social. (Serge Dalla Piazza, Bernard Dan. "Handicaps et Déficiences de l'enfant". De Boeck Université, 2001, p 39)

    <o:p> </o:p>

    Selon l'OMS, « Est appelé handicapé celui dont l'intégrité physique ou mentale est progressivement ou définitivement diminuée, soit congénitalement, soit sous l'effet de l'âge, d'une maladie ou d'un accident, en sorte que son autonomie, son aptitude à fréquenter l'école ou à occuper un emploi s'en trouve compromise.»


     


     


    Sources : Classification internationale des Handicaps de l'Organisation Mondiale de la santé (OMS), l'AAMR (American Association Mental Retardation), l'ANAHM (Association Nationale d'Aide aux Handicapés mentaux belge) et l'UNAPEI (L'Union Nationale des Associations de parents et d'amis de Personnes Handicapées Mentales).