• Samedi

    Une fois passée la présentation à l'INECAT de plusieurs mois d'exploration autours de  « la danse  dans le processus thérapeutique », je retrouve le plaisir de me diriger vers la bibliothèque pour des motifs moins studieux... le souvenir d'une lecture a accompagné cette semaine tandis que j'envisageais des perspectives de danse, sur un mode plus personnel que professionnel.  Le chapitre « Découvrir sa vrai bande : les bienfaits de l'appartenance »,  dans « Femmes qui courent avec les loups » de Clarissa Pinkola Estes,  se base sur le conte d'Andersen qui avait donné son nom à l'association que j'avais créée à Bordeaux en 2002 : le vilain petit canard... j'y reviens souvent, je me souviens aussi de ces moments de partages dansés, et maintenant s'ajoute cette lecture... quelques références sont parfois nécessaires quand se posent des choix, revenir à soi ne va pas de soi !

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :